Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 novembre 2012 4 29 /11 /novembre /2012 06:47

monfrere1web.jpgmonfrere2web.jpgmonfrere3web.jpgmonfrere4web.jpgmonfrere5web.jpgmonfrere6web.jpgmonfrere7web.jpgmonfrere8web.jpgmonfrere9web.jpgmonfrere10web.jpg

 

Une longue histoire parceque j'ai pas beaucoup posté ces derniers temps...

Sinon, je suis en dédicace ce week-end samedi 1 et dimanche 2 décembre au festival BD'Art à Rive de Gier en compagnie d'Alep, Ulric, et Half Bob et d'autres auteurs, bien sûr...on vous y attend !

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Richard 12/12/2012 15:17

tout en douceur avec de la tendresse et petit coup d'émotion pour ma part, merci

Zac Deloupy 12/12/2012 21:30



Merci Richard...


 



Audrey 06/12/2012 13:16

C'est très touchant. Et bien raconté.

Zac Deloupy 10/12/2012 10:36



Merci Audrey.



arnaud 05/12/2012 12:37

Belle histoire

Zac Deloupy 05/12/2012 14:02



Merci Arnaud...



magali 03/12/2012 22:19

Comme je suis un peu curieuse...je lis aussi les commentaires ! Je n'ai rien d'autre à ajouter, je suis d'accord avec tout !
J'me dis juste que Mr Deloupy doit être un peu content ce soir, un peu fier même, presque heureux non ???
Des bises, et... encore des histoires, plein !

Zac Deloupy 04/12/2012 09:21



Heureux, j'irai pas jusque là.


Je suis heureux lorsque j'arrive au bout d'une histoire, lorsque je la termine et que j'en suis à peu près content. Mais satisfait oui, parceque écrire sur sa propre histoire ne sert à rien si ça
ne renvoit rien aux autres...c'est un exercice tellement égocentrique...et prétentieux  ! 


 Mes histoires ne sont satifaisantes que si elles font réagir les lecteurs, ...là, lisant vos commentaires, je me dis que oui, celle-ci provoque de l'écho ... Merci Magali



Simon 03/12/2012 20:50

Ho bah mince alors. Quelle claque. Comme quoi, de fil en aiguille, de blog en blog, on finit par tomber sur des auteurs fantastiques.
Grâce à Zelba, je viens de découvrir votre blog, et j'aime beaucoup. Les couleurs, les ambiances, les histoires. Vous savez, le genre d'histoire qu'on relit ne fois, deux fois, parce qu'on veut
être sur de rien rater. Merci de nous faire partager ça ici.

J'ai 9 ans d'écart avec mon propre frère, et je suis en train de rater sa propre adolescence, parce que j'étudie à l'étranger. Et ça me rend un peu triste.
Mais je suis quand même heureux de penser à lui.

Zac Deloupy 04/12/2012 09:15



Alors Bienvenu Simon, et merci à Zelba ...J'imagine, que tu n'as pas besoin de cette histoire pour penser à ton frangin, c'est bien de le faire, et de lui dire surtout !