Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • Zac Deloupy
  • Né en 1968 à Saint-Etienne, il est diplômé des Beaux-Arts d'Angoulême, section bande dessinée. Il travaille comme illustrateur indépendant pour la publicité tout en publiant, depuis 2002, pour l'édition jeunesse.
  • Né en 1968 à Saint-Etienne, il est diplômé des Beaux-Arts d'Angoulême, section bande dessinée. Il travaille comme illustrateur indépendant pour la publicité tout en publiant, depuis 2002, pour l'édition jeunesse.

Catégories

11 mai 2012 5 11 /05 /mai /2012 09:54

modele1-web.jpg

modele2-web.jpgmodele3-web.jpg

modele4-web.jpg

modele5-web.jpg

modele6-web.jpg

 

Avec ma bande son : http://www.youtube.com/watch?v=wx2nIHeow9w

Merci à tous pour vos nombreux commentaires, sur l'histoire précedente, ça fait plaisir ! J'espère avoir encore beaucoup  à raconter.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

emmel 20/05/2012 19:46

J'ai toujours pensé que ça demandait beaucoup de courage et de résistance physique ce boulot de modèle nu...
Mais je n'ai jamais eu à dessiner de modèles masculins, moins nombreux, et on comprend pourquoi après ta planche ! ^^

Zac Deloupy 21/05/2012 15:53



Merci Emmel. Le courage aurait été de tenir le coup, ce que je n'ai pas fait !Et coté resistance physique, tu as vu que j'en manquais dans certaines situations...;)



Anne Claire 13/05/2012 10:01

Haha! Delicious :))) Merci!

Zac Deloupy 13/05/2012 10:39



Merci Anne Claire.



Kezako 12/05/2012 20:30

(Je connaissais quelques personnes qui faisaient ça aussi, mais j'avoue qu'il faut un certain courage oui... :))

Zac Deloupy 13/05/2012 10:38



L'inconscience des 20 ans, je dirais !



Zelba 12/05/2012 16:32

Je viens de me souvenir d'un truc de l'époque où j'ai posé nue à mon école ; pour la première séance, j'avais oublié ma serviette de bains pour ne pas me balader à poil de la pièce où je me
changeais jusqu'à l'estrade... Un peignoir, c'est peut-être pro, mais une serviette, c'est du luxe, te dis-je !

Zac Deloupy 13/05/2012 10:38



Oui, impossible de se balader à poil, pour aller poser nue !



Fabienne 12/05/2012 09:41

Pour moi, le fait que tu aies lorgner son décolleté alors que vous aviez posé nus ensemble montre bien que poser était une parenthèse que tu avais su ouvrir et fermer.

Zac Deloupy 12/05/2012 16:15



Ha, Fabienne, ouvrir et fermer les patenthèses...tout un art !